Publicité

L’écrevisse, le leurre sauve-bredouille

L’imitation de cette proie régulièrement consommée par les carnassiers, notamment par les sandres, vous tirera d’embarras les jours de faible activité. Et ceci d’autant plus sûrement que le leurre peut être associé à de nombreux montages selon le profil du parcours prospecté. Découvrez cet article de Pascal Durantel dans le Pêcheur de France n°387 d'octobre/novembre

Inscription