Publicité

À l’anglaise en rivière lente

Dés le mois de juin, en rivière de plaine, les débits faiblissent. A l’anglaise, vous pouvez aller chercher un peu de courant au large, prospecter une coulée entre les herbiers ou approcher une berge opposée broussailleuse. Retrouvez cet article de Jean-Jacques Chaumet dans le Pêcheur de France n° 385

Inscription